Un nouveau groupe à l’assemblée Nationale ?

La nouvelle arrive au coeur de l’été et elle a de quoi surprendre : quelques députés UMP souhaitent créer un nouveau groupe parlementaire afin de représenter à l’assemblée Nationale la sensibilité Villepiniste. Après tout rien que de plus normal, le nouveau parti « République Solidaire » doit trouver des moyens de se différencier, voire de s’émanciper de la tutelle (contrainte ?) du premier parti de France. Mais il y a une surprise dans la surprise puisque François Bayrou et Nicolas Dupont-Aignan se disent prêts à leur apporter leur aide.
J’ai déjà eu l’occasion de dire ici que je verrais d’un très bon oeil un rapprochement entre François Bayrou et Dominique de Villepin. S’il est vrai que je me sent moins en affinités avec Nicolas Dupont-Aignan, je lui reconnait déjà des qualités de liberté de ton et de transparence, étant le seul député à avoir volontairement rendu publique sa rémunération et ses droits à la retraite.

Ce groupe pourra t-il voir le jour ? 10 députés se disent prêts à franchir le pas, mais il en faut 15 d’après les textes(1). L’effet d’annonce sera t-il suffisant pour trouver 5 autres parlementaires ? Pour ma part je le souhaite. Ce serait d’abord un coup assez dur pour l’UMP que de voir des députés quitter son groupe (La liberté de dire « oui »), mais encore et surtout la preuve pratique que des gens d’horizons différents se rassemblent autour d’une communauté d’idées, conscients les uns et les autres de ce qui les rassemblent et de ce qui les différencient. Bien entendu, Bayrou, Aly et Lassale ne doivent se lancer dans cette aventure que s’ils sont certains de pouvoir suivre la règle insituée par le point V de notre charte éthique : «Dans tous les groupes politiques d’élus qui se réfèrent au Mouvement démocrate la liberté de vote est la règle». Comme ce futur groupe intégrera des députés MoDem, il devrait logiquement faire référence au Mouvement Démocrate et en épouser certains de ces principes (charte éthique, charte des valeurs). En tout état de cause je ne vois pas d’incompatibilité entre l’appartenance au MoDem et l’appartenance à ce groupe parlementaire s’il devait voir le jour. L’idée est bien de peser sur le débat à l’assemblée Nationale et j’ai eu maintes occasions de dire qu’il est plus que temps. Nous verrons bien ensuite comment se situent les uns et les autres au moment des coix à faire pour 2012 et l’échéance présidentielle, mais que ce groupe voit déjà le jour et un grand pas vers la troisième voie que j’appelle de mes voeux sera fait.

(1) Tant pis si on me fait un procès d’intention je considère que la récente réduction de 20 à 15 députés pour avoir un groupe n’est là que pour tenter de sauver le groupe Nouveau Centre aux prochaines élections législatives.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email

À propos de VincentB

"Né citoyen d'un Etat libre, (...) quelque faible influence que puisse avoir ma voix dans les affaires publiques, le droit d'y voter suffit pour m'imposer le devoir de m'en instruire" [Jean-Jacques Rousseau, Du contrat social]
Cette entrée a été publiée dans Actualité, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Un nouveau groupe à l’assemblée Nationale ?

  1. Mamouchka dit :

    La réduction de membres nécessaires à la constitution d’un groupe parlementaire a déjà eu lieu pour favoriser les membres du PCF quand le résultat des urnes marquait son recul.

    L’appartenance à un groupe parlementaire permet des avantages d’organisation (bureaux, salles de réunion etc …) mais pour avoir des avantages, il ne faut quand même pas se « mettre en ménage » avec le premier venu …

    Mamouchka.

  2. VincentB dit :

    Je suis entièrement d’accord, j’ai d’ailleurs bien précisé les conditions : cohérence avec nos chartes, respect du point V qui est essentiel à mes yeux : « liberté de vote ». Monter un groupe parlementaire ne peut se monter – à mon avis – que si une très forte communauté de vues existe. Dit autrement soit ce groupe verra le jour et les députés MoDem en seront, soit il n’existera pas.

  3. Mamouchka dit :

    La « communauté de vues » avec des gens du CPE et autres me gène également.

    Mamouchka.

  4. VincentB dit :

    Ces « gens du CPE » devront nécessairement donner des gages d’indépendance vis-à-vis de l’UMP.Et puis si nous, MoDem, ne savons pas tendre la main au-delà du mur à ceux qui souhaitent sincèrement trouver une troisième voie, qui le fera ?
    Je préfère tenter l’aventure comme on dit plutot que de ne rien tenter. Et puis – entre nous – cela reste pour le moment uniquement un groupe parlementaire, ce n’est pas un groupe politique.
    Le ratio entre avantages et inconvénients est pour moi en faveur des avantages. C’est pour cela que je dis oui à ce que le MoDem entre dans ce groupe s’il devait voir le jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.