Les drôles de chiffres du PLF 2014

Ils sont rares les citoyens à avoir lu le projet de loi de finances 2014 ; moi-même je n’ai parcouru ce texte que dans ses grandes lignes. Toutefois je me suis arrêté plus longuement sur les articles 48 et 49, qui traitent respectivement des « plafonds des autorisations d’emplois de l’État » et des « plafonds des emplois des opérateurs de l’État« , sous-entendez des fonctionnaires. Je tiens tout de suite à le préciser je ne suis pas un spécialiste – loin de là – de l’emploi public. Je m’étonne toutefois de certains chiffres et c’est cet étonnement que je souhaite partager avec vous dans ce billet.
Si je trouve logique les chiffres de 964 373 EQTPT* pour l’éducation nationale et de 275 567 pour la Défense, je ne peux qu’être dubitatif de lire que 9 731 personnes sont attachés au « service du premier ministre« , service au singulier de surcroît. Je veux bien concéder que c’était sans doute du même ordre de grandeur qu’avec le premier ministre précédent mais je trouve que cela fait beaucoup ; d’aucun diraient trop et ils n’auraient pas tort pour autant.
Les chiffres des « opérateurs de l’Etat » sont encore plus troublants oserais-je ajouter. Je suis allé de surprise en surprise à la lecture du tableau : Pour la conduite et pilotage des politiques de l’intérieur il faut 213 personnes, soit. Mais alors pourquoi pour la conduite et pilotage des politiques de l’agriculture 7 personnes suffisent ? Dans les tâches nobles on notera la « reconnaissance et réparation en faveur du monde combattant« , reconnaissance sans doute compliquée à mettre en oeuvre puisqu’elle occupe 1 333 personnes. J’aurais également tendance à envier les 3 228 personnes chargées de la transmission des savoirs et démocratisation de la culture, quel beau travail en effet**.
On s’est largement plaint voire gaussé des différents couacs qui sont survenus dans ce gouvernement depuis sa mise en place. Vous serez certainement surpris de découvrir qu’il ne sont pas moins de 628 à devoir s’occuper de la « coordination du travail gouvernemental« . Ici je n’ai qu’un mot à ajouter : humoristes, à vos plumes !
On pourrait aussi débattre du caractère « opérateur de l’Etat » de la météorologie. Je sais que cette association météorologie-Etat est d’origine historico – scientifique  mais je ne m’attendais pas à découvrir que l’effectif est de 3 221 personnes. Prévenir des risques ? 1 498 personnes auquel vous ajouterez 3 497 autres personnes dont la tâche est la conduite et pilotage des politiques de l’écologie, du développement et de la mobilité durables.
A rebourd de ce que je viens d’écrire, je ne peux que déplorer de lire que seulement 202 personnes sont en charge de la politique de la ville. Quand on voit dans quel état sont nos banlieues je me dis qu’il y a de sérieux redéploiements à faire. Idem pour les 275 personnes dont la tâche – insurmontable vu l’effectif – consiste en « Urbanisme, territoires et amélioration de l’habitat« . Il y a d’autres mal-aimés dirais-je encore. Voyez l’immigration et la volonté d’aider à « L’intégration et accès à la nationalité française« . Mais seules (!) 790 personnes sont affectés à cette ligne. Pas mieux coté Justice d’ailleurs : 231 personnes pour l’administration pénitentiaire mais 110 pour « conduite et pilotage de la politique de la justice« , 88 fois moins que pour le premier ministre !
Autre point qui apparaît curieux – mais sans doute existe t-il une bonne raison – le fait qu’il existe une ligne d’emploi « Culture » à l’article 48 pour 15 306 EQTPT et une ligne d’emploi « Livres et industries culturelles » à l’article 49 occupant tout de même 2 450 personnes.
Nous trouvons aussi sur cette liste des intitulés auxquels on ne s’attend pas au premier abord, tel des « Régimes de retraite et de sécurité sociale des marins« , qui occupent 390 personnes*** ou de l’indispensable « soutien aux prestations de l’aviation civile » puisqu’il ne faut pas moins de 845 personnes pour s’occuper de cela.  Pour la ligne suivante, intitulée « contrôle et modernisation de la politique de la circulation et du stationnement routiers« , ils ne sont que 26 ce qui vous en conviendrez est finalement très peu…
Le sentiment général que j’ai est celui d’une innefficacité redoutable. Il me semble évident qu’un redéploiement des effectifs – si on se place dans la perspective de ne supprimer ni ajouter un seul emploi – est nécessaire au plus vite.

* Acronyme pour EQuivalents Temps Plein Travaillé
** A mes yeux les deux plus beaux métiers du monde sont chef d’orchestre et philosophe…
*** Ce propos n’est pas « contre » les marins, vous l’aurez compris

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email

À propos de VincentB

"Né citoyen d'un Etat libre, (...) quelque faible influence que puisse avoir ma voix dans les affaires publiques, le droit d'y voter suffit pour m'imposer le devoir de m'en instruire" [Jean-Jacques Rousseau, Du contrat social]
Cette entrée a été publiée dans Actualité, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.