Analyse critique des propositions du PS (2/2)

C’est avec attention que j’ai lu les propositions faites par le parti socialiste. Ce programme est censé être peu ou prou celui qui sera défendu par le candidat(1) élu lors des primaires. En effet ce dernier ne serait autorisé qu’à effectuer des ajustement à la marge et non pas le modifier de fond en comble. Bref, raison de plus pour regarder attentivement ces 30 propositions et les confronter à mes positions personnelles. Vous trouverez ici l’analyse critique des propositions 16 à 30. J’ai déjà critiqué les 15 premières proposition du projet socialiste.

Proposition N°16 : J’ai déjà eu l’occasion de parler des écarts de rémunération dans les entreprises publiques, je ne critiquerai donc pas ce point, loin de là. J’en profite même pour rappeler qu’à EDF cet écart est de 1 à 76 !

Proposition N°17 : Serait-ce que le PS prépare une retraite par point ? Quand je lis que cela [permettra] des choix individuels je ne vois pas d’autre hypothèse. Quant au débat sur la retraite à 60 ans j’ai envie d’être pragmatique : Si l’argent existe pour le financer pourquoi s’en priver ?

Proposition N°18 : L’éducation est un point central dans le programme du MoDem. Mon regret ici est de voir qu’il est à nouveau question d’une refonte des rythmes scolaires et des programmes comme si nous n’en avions pas déjà assez eu par le passé. Force est de constater que nos gouvernants n’ont toujours pas trouvé la bonne formule, ce n’est pourtant pas faute d’avoir vu du monde au chevet de l’éducation Nationale.

Proposition N°19 : Je suis tenté d’être plus offensif que le PS ici, car enfin avec les outils statistiques dont nous disposons rien n’est plus facile que de savoir avec une précision époustouflante le nombre de places nécessaires pour la petite enfance. Pourquoi donc rien n’est jamais fait ? J’ai parfois l’impression que ce sont les politiques qui organisent la pénurie, c’est dire.

Proposition N°20 : Pleine de bon sens je ne vais pas aller contre.

Proposition N°21 : Sous quelle(s) forme(s) s’exercera cette solidarité nationale ? Sera-ce sous la forme d’une nouvelle branche de la sécurité sociale ?

Proposition N°22 : Je préfère de loin la formule du MoDem qui consiste à dire qu’il faut remettre de l’Etat là où il n’y en a plus (ou moins). Les calculs d’effectifs supplémentaires à prévoir se font en fin de chaîne, pas au début d’après moi.

Proposition N°23 : Rattraper les moyens de la justice est une bonne intention, mais avec quel argent une fois encore ? Quant à la réponse à la délinquance c’est aussi enfoncer une porte ouverte que de le dire. Pour être un tant soit peu original dans ce domaine, je précise ici que je suis pour la mise en place d’un authentique droit à l’oubli concernant les délits causés par des mineurs.

Proposition N°24 : Il est en effet logique de taxer davantage les revenus du capital. Pour les stock-options je rappelle ici la position du MoDem qui est de leur redonner leur rôle originel, à savoir les réserver aux seules entreprises de croissance.

Proposition N°25 : Si c’est au niveau européen il faudra l’accord des 27, logique.

Proposition N°26 : Justement je viens de lire un article de presse qui indique que le CV anonyme ne serait pas la solution optimale pour lutter contre les discriminations. Quant à l’attestation pourquoi pas, je suis rarement opposé à l’expérimentation en matière politique. Expérimentons donc, nous verrons bien les résultats.

Proposition N°27 : Sujet hautement délicat… De plus en plus PACS et mariage donnent droit aux mêmes avantages. Dès lors que le PS souhaite assurer l’égalité des genres et des familles en [ouvrant] le droit au mariage et à l’adoption pour tous les couples pourquoi ne pas abolir le PACS qui ferait dès lors double emploi ?

Proposition N°28 : L’immigration est un sujet très sensible. Quelles seront ces critères clairs et transparents(2) devant permettre de régulariser les clandestins ? Trop permissifs cela reviendra à parler de régularisation massive, trop restrictifs le gouverment sera taxé de céder du terrain par rapport à cette proposition justement…

Proposition N°29 : Quel dommage de ne pas voir qu’en plus de l’abrogation de la nomination des responsables de l’audiovisuel public par le président de la République, le parti socialiste n’affirme pas qu’il abrogera également l’article 106 de la loi de finance rectificative pour 2007, dont je vous laisse découvrir la teneur…

Proposition N°30 : Renforcer le rôle du parlement je suis pour, introduire une dose de proportionnelle aux législatives je suis pour (c’est aussi l’avis du MoDem), accorder le droit de vote aux étrangers lors des élections locales je suis pour également, transformer le Conseil Constitutionnel en une véritable Cour Constitutionnelle indépendante est inutile d’après moi, lutter contre les conflits d’intérêt est une évidence, et enfin imposer une limitation du cumul des mandats est un voeu pieux car le parlement s’y opposera. Pour ma part je suis désormais un ardent défenseur du mandat unique. Renouvelable certes, mais unique.

(1) Ou candidate.
(2) Notez dans le texte la faute d’orthographe : « les régularisation… » sans s.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email

À propos de VincentB

"Né citoyen d'un Etat libre, (...) quelque faible influence que puisse avoir ma voix dans les affaires publiques, le droit d'y voter suffit pour m'imposer le devoir de m'en instruire" [Jean-Jacques Rousseau, Du contrat social]
Cette entrée a été publiée dans Actualité, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.