Mes centres d’intérêts (IV)

Vous l’avez certainement remarqué, dans le profil du forum démocrate existe des « centres d’intérêts » que l’on peut cocher. J’ai donc mis des croix chaque fois que j’estimais avoir un intérêt particulier m’intéresser à tel ou tel sujet. Mais à ma grande surprise j’ai trouvé que j’en avais coché beaucoup ! Afin de préciser en toute transparence pourquoi j’ai choisi tel sujet et pas un autre, j’ai imaginé utiliser mon blog pour expliquer en quoi ces centres sont pour moi d’un intérêt particulier. Comme prévu, voici la quatrième partie de ma liste.

Médias : J’ai toujours considéré les médias comme ayant un pouvoir majeur. Cela me fait toujours une drôle d’impression de me souvenir qu’en classe de cinquième – j’avais 13 ans – j’ai dénoncé dans un exposé la « presse à scandale », qu’on n’appelait pas à l’époque « people ». Durant un mois j’avais acheté Ici Paris et France – Dimanche pour y trouver des incohérences. Et ça a marché ! Aujourd’hui le paysage médiatique est bien différent et certains événements ont démontré la force de l’image et la puissance des chaînes. La volonté de l’actuel Président de vouloir désormais nommer – et révoquer – le président de l’audiovisuel public n’est qu’une preuve supplémentaire du pouvoir médiatique. Alors oui, vous comprenez alors pourquoi les médias sont pour moi un centre d’intérêt.

Mer : Comme je l’ai annoncé à la rubrique « Afrique », je travaille dans une entreprise du secteur maritime. Mais plus encore je suis tombé amoureux de la mer, bien tard ceci dit. Si je garde un souvenir ému de mes premières bordées, il n’en demeure pas moins que tout ce qui touche de près ou de loin à la mer me préoccupe. La ressource est à préserver, mais je trouve que parfois on se trompe de cible quand on découvre que 95% de la pollution de la mer vient de la terre… Bref, vous comprenez pourquoi la mer est pour moi un centre d’intérêt.

Modèle de société : Dans quelle société voulons-nous vivre ? Pas dans celle que nous connaissons en ce moment semble t-il. Et pourtant, n’est elle pas celle que nous avons bâti décennie après décennie. Comment la changer, la faire évoluer dans ce XXIème siècle, n’étant pas un partisan des méthodes radicales ? Il faut ici imaginer, mais en même temps tenir compte de notre culture actuelle, de notre avenir, et de la réalité du terrain. Le programme est vaste, mais le modèle de société reste pour moi un centre d’intérêt.

Parlement : J’ai toujours trouvé que le plus beau mandat électoral était celui de député (peut-être en concurrence avec celui de maire si vous m’y poussez…). Hélas ces derniers temps le parlement a été mis à mal, lui qui était déjà mal en point. Il faut réformer tout cela, mais pas dans l’esprit de ce qui a été fait, qui donne trop de pouvoir à la majorité. Comment croire un seul instant que l’éxécutif ait jamais eu l’envie ou la volonté de donner plus de garanties à l’opposition ? Ce n’est tout de même pas la présidence de la commission des finances ou une question supplémentaire les mardi et mercredi qui peuvent être taxés de révolutionnaires, alors que dans le même temps le temps de parole est contrôler et la rédaction des amendements mise sous tutelle. Lors de la dernière campagne pour les élections présidentielles, le candidat Bayrou avait suggéré que le Garde des Sceaux soit désigné par le parlement. « En voilà une idée qu’elle est bonne » ai-je envie de dire. Pour ma part je propose que les questions à l’assemblée soient aux deux tiers celles de l’opposition. Bref, vous comprenez pourquoi le parlement est pour moi un centre d’intérêt.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email

À propos de VincentB

"Né citoyen d'un Etat libre, (...) quelque faible influence que puisse avoir ma voix dans les affaires publiques, le droit d'y voter suffit pour m'imposer le devoir de m'en instruire" [Jean-Jacques Rousseau, Du contrat social]
Cette entrée a été publiée dans Autres choses, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.